Les nouvelles brèves
Prochaine activité:
Journées décourvertes du broussaillage sur lapins

Reportages dernières activités:
Reportage galette
Journée broussaillage - juin 2016

Visitez notre page
Facebook
Accueil Le westie Ou le chercher

Où le chercher?

Avant toute chose, allez lire le dossier d'achat, que nous avons écrit dans l'objectif de vous guider dans le difficile parcours du choix d'un éleveur, mais aussi de vous indiquer comment éviter les pièges les plus fréquemment rencontrés.

1er conseil : fuyez comme la peste les animaleries, foires aux chiens et autres revendeurs !!!

Un chien n'est pas une marchandise que l'on expose en vitrine et ne perdez jamais de vue qu'en achetant ces chiots qui sont, il est vrai, bien attendrissants, vous ne ferez qu'alimenter les pires trafics...

Pour trouver votre westie, la première piste qui s'offre à vous est de vous adresser au Club Français du Westie qui se fera un plaisir de vous communiquer la liste des éleveurs ayant signé la charte éthique.

En signant cette charte, les éleveurs s'engagent a produire des chiots exclusivement inscrits au Livre des Origines Françaises (L.O.F.) et présentant les meilleures garanties sanitaires, de conformité au standard et de socialisation. C'est pour vous l'assurance d'éviter les mauvaises surprises, sachez cependant que le risque zéro n'existe pas en élevage. Dites-vous que si le chiot est un peu plus cher, c'est que l'éleveur aura fait le maximum pour vous céder un chiot de qualité. Le prix d'un chiot inscrit au LOF et élevé dans des conditions de bientraitance et sanitaires adéquates est aujourd'hui situé dans une fourchette de 1200 à 2000 euros. Beaucoup de personnes qui nous appelent nous disent qu'ils ne veulent pas un chien de concours... et s'étonnent de la différence de prix entre les animaleries, les particuliers, les revendeurs... Si vous achetez un chiot non inscrit au LOF, rien ne vous garanti qu'il ne s'agit pas d'un bâtard, ni que ce chiot ne provient pas des fermes d'élevage dans lesquelles les conditions de vie, de reproduction, de sevrage et de transport des chiots sont inhumaines ! En achetant ces chiots vous encouragez ces pratiques...

Sachez qu'à 8 semaines (l'âge minimum de départ d'un chiot de l'élevage) il est difficile de prédire si le chiot sera fait pour les concours. Un éleveur ne peut garantir cette qualité qu'à l'âge d'environ 6 mois, et le prix sera alors multiplié par 3 ou 4 ! Le prix d'un chiot de 8 semaines est établi sur les frais généraux de l'élevage, et encore, bien peu d'éleveurs sérieux vivent de leur activité d'élevage... la plupart du temps, ils ont une activité annexe : vente d'aliments ou d'accessoires, toilettage, pension...

Muni de votre liste, la meilleure façon de procéder est d'appeler les éleveurs !

Bien sûr, ils n'auront pas forcément des chiots dans l'immédiat (en général, ils produisent plutôt peu) mais ils pourront vous indiquer si une portée est prévue ou bien ils pourront éventuellement vous orienter chez un autre éleveur...

Dans tous les cas, rappelez-vous qu'il vaut mieux être patient pour trouver le chiot de ses rêves plutôt que de se précipiter chez le premier marchand de chiens venu ! De la même manière, ce n'est pas toujours une bonne idée que de limiter sa recherche à la porte de chez soi ... Après tout, aller chercher son westie peut être l'occasion d'une jolie balade !!! alt

Profitez de ce premier contact avec l'éleveur pour l'interroger sur son élevage, sur ses objectifs, sur la façon dont les chiots sont élevés (en chenil ou à la maison) mais précisez également vos attentes... Vous n'espérerez pas la même chose selon que vous cherchez un westie de compagnie ou bien que vous souhaitez vous lancer dans le monde des expositions canines...

Une fois que vous aurez trouvé l'éleveur qui vous convient, déplacez-vous ! C'est le moment d'aller choisir votre bébé !!!

alt

Vous en profiterez pour apprécier la qualité de l'élevage et vous pourrez voir la maman... Il est important d'insister pour la voir, c'est souvent le gage que l'on n'a pas affaire à un revendeur de chiots.

Si l'on vous dit que vous ne pouvez pas voir la mère à cause du risque d'amener des maladies dans l'élevage, méfiez vous ! La mère est vaccinée pas les chiots, il serait donc plus logique que l'on vous montre la mère et pas les chiots !

Pour le père, vous ne pourrez peut être le voir qu'en photo : les éleveurs choisissent parfois des papas qui ne vivent pas chez eux !

Sans doute savez-vous déjà, à ce moment-là, si vous voulez un mâle ou une femelle et s'il n'y a qu'un spécimen, le choix sera vite fait ! Par contre, si vous vous retrouvez face à quatre ou cinq peluches blanches qui viennent vous mordiller les baskets, ne choisissez pas forcément le plus effacé dans son coin parce qu';il est attendrissant ni le plus casse-cou parce qu'il est amusant. Ecoutez l'éleveur qui vous aidera à vous décider en fonction de votre caractère, de votre mode de vie, de la composition de la famille ou de ce que vous avez prévu de faire avec votre chien...

On ne saurait trop vous recommander de tisser des liens solides et cordiaux avec l'éleveur... Personne n'est mieux plaé que lui pour répondre à vos questions et vous conseiller même quand votre bout de chou aura grandi ! Il sera toujours heureux de recevoir des nouvelles et se fera un plaisir de vous guider...

A partir de maintenant, il ne vous reste plus qu’à l'attendre.

Mis à jour (Lundi, 06 Novembre 2017 16:20)