Les nouvelles brèves
Prochaine activité:
Journées décourvertes du broussaillage sur lapins

Reportages dernières activités:
Reportage galette
Journée broussaillage - juin 2016

Visitez notre page
Facebook
Accueil Le westie Comportement Le langage du chien

Le langage du chien

LE LANGAGE DU CHIEN

Pour communiquer, le chien aboie mais il emploie également toute une gamme subtile de signes qui ont pour but de renseigner ses congénères sur son état émotionnel ou ses intentions.

Pour le comprendre, il faut donc savoir l'observer attentivement et surtout ne pas tomber dans l'interprétation anthropomorphique en lui prêtant des sentiments «humains».

Voici quelques «traductions» en fonction des attitudes adoptées.

LA POSITION DU FOUET

Queue à l’horizontale sans rigidité

C’est intéressant࠻

Queue rigide à l’horizontale

C’est très intéressant ou tu veux te battre?

Queue basse parallèle aux pattes

Je suis souffrant ou j’ai un peu peur

Queue ramenée entre les pattes

J’ai très peur ou ne me fais pas mal

Large mouvement de balancier, queue en position naturelle

Je suis content ou tu veux être mon ami?

Lorsque 2 chiens jouent en simulant une bagarre (sauts, grognements, aboiements, gueules ouvertes)

Le mouvement de balancier a un effet apaisant sur les pseudo-adversaires.

Large mouvement de balancier entraînant les hanches

Je t’adore ou je suis super heureux de te voir

Lent mouvement de la queue tenue à mi-hauteur ou basse

Je suis inquiet ou je ne comprends pas

LES POSTURES

Hérissement du poil sur l’échine et le dos

Tu m’énerves ou j’ai un peu peur

Pattes avant fléchies, museau levé, oreilles en arrière

C’est toi le plus fort ou je ne sais pas ce que je dois faire

Couché sur le côté, ventre exposé, regard fuyant

je ne te menace pas (il s’agit d’une posture d’apaisement)

Couché sur le dos, frottement des épaules et du museau sur le sol, roulades

Qu’est-ce que je suis bien

Attitude très droite et dressée au-dessus d’un chien couché ou tête haute appuyée sur le dos ou l’épaule d’un autre chien

Je suis plus fort que toi, tu dois m' obéir

LES MIMIQUES FACIALES

Gueule détendue, entrouverte, la langue dépasse un peu

Tout va bien, je suis détendu

Gueule fermée, face lisse

Je suis attentif

Gueule légèrement entrouverte, babines retroussées et face plissée

Laisse-moi tranquille ou je vais te mordre. Plus la gueule est ouverte, les babines retroussées et la face plissée, plus l’attaque est imminente.

Bâillement

Je suis pacifique (il s’agit d’une posture d’apaisement)

Léchage

Je te respecte, tu es le plus fort ou calme toi, je me soumets à ton autorité

Attitude générale menaçante + oreilles droites ou en avant

Je n’ai pas peur de toi et je peux t’attaquer

Attitude faciale menaçante + oreilles en arrière

J’ai peur de toi mais je peux t’attaquer si je n’ai pas d’autre solution

Attitude détendue, face lisse + mâchoires détendues + gueule fermée + oreilles en arriére

Tu es mon copain. Ce message est souvent suivi d’une invite au jeu, pattes avant allongées au sol, arrière train en l’air.

LE REGARD

Regard fixe droit dans les yeux

Je n’ai pas peur de toi et je te provoque. Les chiens ne se regardent dans les yeux que pour se défier. Fixer un congénère est un comportement compétitif qui a pour but de situer ou d’établir un rapport de force. 80 % des comportements de compétition se règlent par le regard, sans que les maîtres ne s’en rendent compte

Regard de biais, évitement

C’est toi le plus fort ou je voudrais bien faire autre chose(par exemple pendant un exercice d’obéissance).

LE LANGAGE VOCAL CANIN.

Les chiens ont un répertoire vocal assez vaste. On compte jusqu'à 7 ou 8 aboiements différents reflétant divers états émotionnels (peur, colère, joie, irritation...) et auxquels il faut ajouter les jappements, les grognements.

LES ABOIEMENTS

Enchaînement de 3 ou 4 aboiements de tonalité moyenne entrecoupés de courtes pauses

Il y a un problème ici, mais je ne sais pas lequel

Succession rapide d’aboiements de tonalité moyenne

Alerte, un intrus est là, rassemblez-vous Plus les aboiements sont rapprochés, plus le chien est inquiet

Succession d’aboiements et de pauses

Où êtes-vous?

Un, 2 ou 3 aboiements sonores sur un registre plutôt élevé

Bonjour

Un seul aboiement bref, sonore et aigu, entrecoupé de courtes pauses

Venez voir, c’est incroyable

Aboiements bégayés de tonalité moyenne

Viens jouer avec moi

LES GRONDEMENTS ET GROGNEMENTS

Sourds et profonds semblant venir du fond de la gorge

Recule, va-t’en

Sourds, mi-aboyés

Attention à toi!

Passant du grave à l’aigu entrecoupé d’un petit aboiement

J’ai peur, je ne sais pas quoi faire

LES JAPPEMENTS ET GÉMISSEMENTS

Gémissements étouffés

J’ai mal ou j’ai peur

Jappement, gémissement ou aboiement modulé en bâillement

Je suis content

Série de jappements aigus

J’ai vraiment mal ou j’ai vraiment peur

Jappements sur une tonalité moyenne

Suivez-moi, je suis sur une piste

LES HURLEMENTS

Une seule note longuement tenue (hurlement à la mort)

Je suis chez moi

Une seule note longuement tenue en réponse à un autre hurlement ou des pleurs

Tu n’es pas seul je t’entends

Jappements brefs suivis d’un long hurlement

Je suis seul et angoissé

Aboiements suivis d’un long hurlement

Je m’ennuie, viens me chercher

LE MARQUAGE URINAIRE (OU PAR LES EXCRÉMENTS)

Il faut savoir qu'ils font aussi partie du langage canin.

En effet, les substances qu'ils contiennent ou phéromones servent non seulement à marquer le territoire mais aussi à renseigner les congénères sur le sexe, l'état émotionnel de l'individu, son état de réceptivité. Par exemple, une femelle en chaleurs urine une matière odorante repérable des kilomètres à la ronde.

Quand un chien urine quelque part, c'est donc pour laisser sa carte de visite à l'intention de ses congénères, on parle de message olfactif.

Mis à jour (Jeudi, 09 Novembre 2017 16:20)